L’arrêté du 03 septembre 2019, portant création et organisation du Commandement de l’espace (CDE) au sein de l’Armée de l’air qui est appelée à devenir "l’Armée de l’air et de l’espace", est paru au JO le 07 septembre.

L'arrêté du 7 juillet 2010 portant création du commandement interarmées de l'espace et modifiant l'arrêté du 16 février 2010 portant organisation de l'état-major des armées et fixant la liste des autorités et organismes directement subordonnés au chef d'état-major des armées est abrogé.

Il se compose dans un premier temps des 220 personnels issus du Commandement interarmées de l’espace (CIE), du Centre opérationnel de surveillance militaire des objets spatiaux (COSMOS) et du Centre militaire d’observation par satellites (CMOS).

A terme, ce commandement, dont les effectifs seront amenés à monter en puissance, sera localisé à Toulouse où une équipe de préfiguration est d’ores et déjà en place.

Arrêté officiel

Du 7 au 9 juin se tenait la 21e édition de l’exercice Air Raid sur la BA 942 de Lyon-Mont-Verdun.

« A partir du moment où on a su qu'on organisait Air Raid, je l'ai présenté ici à tout le monde comme le meeting aérien qu'organiserait la base. La base de Lyon n'organisera jamais un meeting, on comprend facilement pourquoi, en revanche j'avais vraiment le sentiment que Air Raid constituerait un projet fédérateur et d'envergure pour tous les aviateurs et pour la base. » - COL Bourguignon, commandant de la BA 942.

Photo 1

Pour cette édition anniversaire, 42 équipes (37 françaises, 2 allemandes, 1 belge, 1 canadienne et 1 suisse) se sont lancées à l'assaut d'un raid de 36 heures composé de 58 épreuves. Secourisme, histoire aéronautique, lancé de grenades, NEDEX, tir FRG2, chasse au gibier, parcours aquatique, marche de nuit, cage à ours, parcours évasion, mise en œuvre de transmissions... autant d'ateliers dans des disciplines variées sollicitant toutes les compétences et toutes les connaissances des concurrents en plus de mettre en avant les valeurs de tout aviateur : agilité, précision, entraide, audace et passion.
Pour rappel, chaque équipe est composée de quatre membres. Il faut au moins un personnel d'active dans chacune et au moins deux réservistes. Cette mixité est primordiale car l'une des valeurs phares de l'exercice est la cohésion entre active et réserve. De fait, sur les 168 participants, nous avons compté 107 réservistes et 61 actifs. L'encadrement aussi a joué le jeu de la mixité et l'on dénombrait 120 réservistes et 400 actifs.Photo 2

Au terme des 36h d'exercice s'est tenu le traditionnel barbecue, suivi d'une nuit de repos bien méritée pour les concurrents et les encadrants, puis au matin eût lieu sous une pluie battante la cérémonie de clôture. Elle s'est achevée par la révélation du classement final et la remise des prix :
- en 3e position, l’équipe n°2 de la BA 705 de Tours,
- en 2e position, l’équipe n°1 de la BA 110 de Creil,
- et en 1ère position, l’équipe n°2 de la BA 721 de Rochefort, qui s'est donné un malin plaisir à mettre l'ambiance sur le podium !

podium final recadré

Mais un anniversaire n'est rien sans invités d'honneur ! Ainsi donc étaient présents les fondateurs d’Air Raid qui avaient mis en place la première édition en 1999 sur la BA 107 de Villacoublay. Leur venue pour le week-end était un beau symbole et cela permit de mesurer l'impressionnante évolution des moyens mis en œuvre au fil du temps.
Le major Patrick, réserviste et ancien d'active, a lui aussi été mis à l'honneur pour son concours à l’organisation des exercices Air Raid. Un moment fort en émotion pour celui à qui l'on doit la création et la mise en place de nombreux ateliers depuis des années et qui ne s'attendait pas du tout à cette reconnaissance. Ses connaissances dans le domaine de la survie sont notamment très appréciées.

L'expérience Air Raid 2019 fut un succès. Fort des expériences précédentes, le comité d'organisation avait tout mis en œuvre pour limiter les temps d'attente à chaque atelier et pour le bon déroulement de la marche de nuit. Par exemple, un système de puce a été créé pour le raid de nuit, il a permis un classement et un chronométrage qui ne laissent pas de place aux erreurs.

La diversité des équipes a frappé le commandant de la base : « Air Raid s'est rajeuni et est représentatif de l'Armée de l'Air actuelle ». En effet, de nombreux participants étaient très jeunes et assistaient à leur premier Air Raid, souvent épaulés par des membres plus aguerris -ce fut notamment le cas pour l'équipe victorieuse de Rochefort. Il a ensuite tenu à souligner l'importance des réservistes aux côtés des militaires d'active au quotidien : « L'Armée de l'Air ne fonctionne plus sans ses réservistes ». Quelle plus belle illustration que Air Raid pour souligner cela ?

Rendez-vous est donné sur la base aérienne 125 d’Istres pour la prochaine édition en 2020 !

La ministre des armées, Florence Parly, dévoile la stratégie spatiale française de défense :

La France va investir 700 millions d'euros supplémentaires dans le spatial militaire d'ici à 2025, pour renforcer ses moyens de surveillance et se doter de capacités d'auto-défense dans l'espace. Une somme qui s’ajoute aux 3,6 milliards d’euros déjà prévus pour le spatial de défense dans la Loi de programmation militaire française 2019-2025.

Lire l'article complet en suivant ce lien : https://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/florence-parly-devoile-la-strategie-spatiale-francaise-de-defense

AIR RAID 2019L’organisation de l’exercice international Air Raid a été confiée à la BA 942 Capitaine Jean Robert de Lyon Mont Verdun. Il se déroulera du vendredi 7 au dimanche 9 juin 2019 sur le site de la base et sur le camp de la Valbonne.

Cet exercice a pour objectif de valider les acquis militaires du personnel de l’armée de l’air mais également de développer les liens entre les personnels d’active et les membres de la réserve militaire, pour ce faire le règlement impose que chaque équipe soit composée d’au moins deux réservistes et d’au moins un personnel d’active.
Les journées du vendredi e
t du samedi seront animées par une cinquantaine d’atelier, un raid de nuit autour de la base est aussi au programme avec 6 autres ateliers.

Sans trop dévoiler le scénario de cet exercice et des ateliers qui vont le composer, on peut imaginer que le sauvetage au combat ou le secourisme seront également au menu de ce week-end sportif.

Une fois le raid achevé, un repas de gala sera organisé le samedi soir et le dimanche matin verra une cérémonie des couleurs à laquelle assistera l’ensemble des participants à cet événement suivie de la remise des prix aux vainqueurs de chaque catégorie.

Les candidats à la compétition ou aux fonctions d’encadrement, quel que soit leur statut (personnel d'active ou de réserve), ont jusqu'au vendredi 26 avril 2019 pour s'inscrire auprès de leur CIIRAA.