En 1999, lors de la création des réserves dans leur organisation actuelle, rendue nécessaire par la suspension du service national, le législateur a distingué les missions de la réserve opérationnelle et les missions de la réserve citoyenne.

Les dispositions législatives et règlementaires qui les régissent se trouvent dans le code de la défense (partie IV, livre II), consultable sur le site legifrance.gouv.fr .

L’article L 4211-8 du code de la défense prévoit l’organisation, une fois par an, de la journée nationale du réserviste (JNR) Cette journée met à l’honneur les citoyens qui ont choisi de consacrer une partie de leur temps à la défense de notre pays en souscrivant un engagement à servir dans la réserve militaire. A cette occasion, des activités réunissent partout en France des réservistes, des militaires d’active, des jeunes, des membres de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur mais aussi des responsables territoriaux et des entreprises partenaires de la défense.

Pour en savoir plus sur la journée nationale du réserviste :

L'attention portée par l'État à la réserve militaire, opérationnelle et citoyenne, s'est traduite par la création, en 2007, du Conseil Supérieur de la Réserve Militaire (CSRM). Organisme de réflexion et de proposition, le CSRM est chargé de participer à la réflexion sur le rôle des réserves militaires (opérationnelles et citoyennes). Il est aussi l’organe de consultation des réservistes militaires.

Pour plus d’informations sur le conseil supérieur de la réserve militaire

Pour toute question d’ordre général relative aux réserves, vous pouvez vous adresser au CSRM : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.