La réserve opérationnelle de l'armée de Terre est constituée de la réserve opérationnelle de premier niveau dite réserve d’engagement et de la réserve opérationnelle de deuxième niveau, dite réserve de disponibilité.


2018.02.14 COMTN Patrouille STL 24e RI MASSY 41. La réserve opérationnelle de premier niveau (RO1) de l'armée de Terre rassemble tous les citoyens Français issus de la société civile avec ou sans expérience militaire et anciens militaires d'active qui ont souscrit un engagement à servir dans la réserve opérationnelle (ESR), soit un contrat rémunéré d’une durée de 1 à 5 ans, renouvelable. Ces hommes et ces femmes font le choix de consacrer une partie de leur temps au service de la France sans faire du métier des armes leur seule profession. Ils reçoivent une formation et un entraînement spécifique afin d’apporter un renfort à l’armée de Terre (opération Sentinelle, plan Vigipirate, crises sur le territoire national, intempéries …) Leur emploi permet de retrouver des marges de manœuvre en apportant des effectifs supplémentaires mais aussi en bénéficiant de compétences spécifiques trop rares dans l’active (communication, juridique, mécaniciens aéro, cyberdéfense…).


Tous les réservistes opérationnels de premier niveau de l’armée de Terre font partie de la garde nationale depuis le 13 octobre 2016. Fin 2018, l’armée de Terre compte près de 24 000 réservistes opérationnels de premier niveau. La réserve opérationnelle de l’armée de Terre représente la première composante réserve du ministère des Armées (60% des effectifs) et la deuxième composante de la garde nationale (un tiers des effectifs), après la Gendarmerie nationale.


 

2016 TMTZ 064 000 0122. La réserve opérationnelle de deuxième niveau (RO2) de l'armée de Terre est composée des ex-militaires d’active, soumis à l’obligation de disponibilité pendant les cinq années suivant leur départ de l’armée de Terre. Elle est en mesure d’être engagée, en cas de crise majeure. Il appartient donc aux armées de tester l’efficacité de ce dispositif qui n’a jamais été mis en œuvre jusqu’à présent et d’en tirer les enseignements : c’est là l’objectif des rappels partiels de contrôle et d’aptitude que l’armée de Terre organise annuellement (exercice VORTEX). L’objectif de cet exercice est d’effectuer, en deux temps, un état des lieux de l’aptitude de cette ressource : tout d’abord en recensant tous les anciens militaires d’active concernés, puis en les convoquant. Une demi-journée est consacrée aux formalités administratives et médicales et à une séance d’instruction sur le nouveau contrat opérationnel des armées. Une autre demi-journée est dédiée aux rappels fondamentaux du métier de soldat (instruction sur le tir de combat, secourisme, techniques d’intervention opérationnelle rapprochée, transmissions, etc.).

 



INSIGNE COM TN HDDepuis 2016, le commandement Terre pour le territoire national est le référent de tous les réservistes opérationnels de l’armée de Terre. L’officier général adjoint au commandement Terre pour le territoire national est délégué aux réserves de l’armée de Terre. A ce titre, conseille le chef d’état-major de l’armée de Terre sur les réserves et contribue à l’élaboration de leur politique.