Montage entrée COMTN Complet

La mission première de l’armée de Terre est la protection des Français et les réservistes opérationnels de l’armée de Terre sont un renfort indispensable pour assurer les missions de protection sur le territoire national.

Les réservistes apportent à l’armée de Terre un renfort opérationnel qui peut être décisif en particulier lors des pics d’activité (opération Sentinelle, plan Vigipirate, crises sur le territoire national, intempéries…). Leur emploi permet de retrouver des marges de manœuvre et de bénéficier de compétences spécifiques rares dans l’active (communication, juridique, mécaniciens aéro, cyberdéfense…).

  • Pour des jeunes issus du civil sans passé militaire, un engagement dans la réserve opérationnelle de l'armée de Terre s’inscrit dans un parcours citoyen qui débute avec l’enseignement de défense, le recensement la journée défense et citoyenneté (JDC) et peut se poursuivre avec une période militaire d’initiation ou de perfectionnement à la défense nationale et un engagement à temps partagé au sein de notre Institution. Ils sont engagés au sein des unités élémentaires de réserve (UER) et renforcent les militaires d’active dans leur mission de protection en apportant des effectifs supplémentaires.
  • Les réservistes plus anciens, en poste de commandement en régiment ou en renfort état-major, contribuent à la réflexion stratégique, à la préparation opérationnelle, à la conception et à la conduite des opérations.
  • Les anciens militaires d’active apportent leur expérience et savoir-faire directement exploitables.
  • Les réservistes « spécialistes », issus du civil ou anciens militaires, mettent à disposition une expertise rare, peu commune.

L’objectif est que l’armée de Terre devienne une force complète de référence sur le territoire national, permanente et réactive, complémentaire des forces primo-intervenantes. Il est donc nécessaire que les réservistes participent prioritairement à la protection du territoire national, tout en contribuant au renforcement des autres capacités. La réserve opérationnelle de l'armée de Terre est devenue un enjeu sécuritaire, un appoint à la protection du territoire. C’est dans cet esprit qu’en 2016, l’armée de Terre s’est dotée d’un nouveau commandement, le commandement Terre pour le territoire national (COMTN), référent Terre et expert milieu pour les engagements terrestres sur le territoire national, qui est aussi naturellement le référent des réservistes opérationnels de l’armée de Terre. Le délégué aux réserves de l’armée de Terre (DRAT), conseiller du chef d'état-major de l'armée de Terre, est aujourd’hui aussi général adjoint de ce commandement. La délégation aux réserves de l'armée de Terre est devenue la division des « réserves » du COMTN. Cette division a repris les attributions de la délégation aux réserves de l’armée de Terre, elle assiste le DRAT et a en charge la montée en puissance de la réserve opérationnelle de l'armée de Terre. Cette réorganisation procède de la volonté de donner une meilleure visibilité aux réserves, de développer l’esprit de défense et d’intensifier l’emploi des réservistes dans les opérations sur le territoire national.